ESTHER OMAM, LA VOIX DES VICTIMES DE LA CRISE ANGLOPHONE AUX NATIONS UNIS

La présidente de l’ONG REACH OUT a fait un discours touchant à la dernière réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unis, sur la crise humanitaire au Cameroun.  

« Je suis ici aujourd’hui, en tant que femme, maman, épouse  fille et sœur et voudrais donner un visage humain à la crise qui sévit dans les deux régions du Cameroun  aujourd’hui .Je suis  ici aujourd’hui pour parler au nom de ces  femmes ,mères, épouses, filles et sœurs qui ont tout perdu dans cette crise, qui sont dans la foret , ceux qui vivent dans les gares routières , ceux dont les enfants ne vont plus à l’école, celles qui sont violées …… ». C’est avec ces mots que  Esther Omam a accroché à ses lèvres les participants de la réunion informelle du conseil de sécurité des nations unis tenue le 13mai dernier. La coordinatrice nationale de la “South West and North west Women Task force” et non moins directrice exécutive de l’ONG Reach Out Cameroon  basée à Buea,a déroulé le chapelet des problèmes existentiels auxquels sont soumis les populations des deux régions anglophones du Cameroun, depuis le déclenchement du conflit armée sur fond de revendication sécessionniste. En effet, l’intervention d’Esther Oman n’est qu’une suite logique des actions que cette dame originaire de la région du Sud Ouest Cameroun mène au quotidien au profit des victimes de cette guerre. En plus de l’assistance humanitaire grâce à laquelle, plusieurs déplacés ont été relogés, soignés, nourris et vêtus, Esther Omam entreprend les actions de plaidoyer en direction des sécessionnistes et du gouvernement camerounais en faveur d’un cesser le feu et retour à la paix. C’est ainsi qu’elle a coordonné les marches et manifestations pacifiques  des femmes dans les rues de Buea et de Bamenda avec des pancartes sur les lesquels étaient inscrits des messages aux différents acteurs de cette crise. Invitée par le  Journaliste JSK(Jean Solaire KUETE) samedi dernier dans son émission « Ici la république » sur Soleil FM, elle n’a pas manqué de souligner la neutralité qui caractérise son action dans cette crise sécuritaire qui afflige la nation camerounaise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 7 =


WhatsApp chat